87,6 % des jeunes de l’enseignement agricole diplômés en 2024

09 juillet 2024 - Communiqué de presse - Ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire

L'enseignement agricole affiche de bons résultats pour la session d'examens de juin 2024, avec un taux de réussite global de 87,57% sur l'ensemble des diplômes, du CAPa au BTSA. Ces résultats sont stables par rapport à la session 2023 qui avait connu un taux de réussite de 87,16%. Ce sont ainsi 46 589 jeunes qui ont décroché leur diplôme cette année, prêts à relever les défis de l'alimentation durable et de la transition agroécologique.

Pour cette session de juin 2024, 53 200 élèves et apprentis se sont présentés aux examens de baccalauréats professionnels et technologiques, de brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) et de certificat d’aptitude professionnelle agricole (CAPa) relevant de l’enseignement agricole.

Avec un taux de réussite global de 87,57% ce sont donc 46 589 jeunes qui sont aujourd’hui diplômés de l’enseignement agricole. Les résultats détaillés concernant les diplômes dont le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire assure la certification sont les suivants :

  • CAP agricole : taux de réussite de 95,28 % (8 418 diplômés pour 8 835 candidats présents)
  • Baccalauréat technologique : taux de réussite de 97,3 % (5 049 diplômés pour 5 189 candidats présents)
  • Baccalauréat professionnel : taux de réussite de 88,44 % (22 449 diplômés pour 25 384 candidats présents)
  • Brevet de technicien supérieur agricole : taux de réussite de 77,39 % (10 673 diplômés pour 13 792 candidats présents)

 

Actualités

PIX parentalité

Guider les parents dans le développement de compétences numériques essentielles pour mieux accompagner leurs enfants

il y a 1 semaine

Bourses dans l'enseignement secondaire agricole: comment faire une demande?

Comment bénéficier d'une bourse pour votre enfant inscrit en formation initiale dans les établissements d’enseignement secondaire agricole ? 

Les bourses sont destinées à favoriser la scolarité des élèves inscrits en formation initiale dans les établissements d’enseignement secondaire agricole, publics ou privés sous contrat, ou inscrits en enseignement à distance de l'Institut Agro Dijon, désirant poursuivre des études et dont les ressources familiales sont insuffisantes.

Seuls les revenus et le nombre d’enfants à charge sont pris en considération pour l’attribution d’une bourse sur critères sociaux.

Les enfants à charge

Seuls les enfants à charge figurant sur l’avis d’imposition ou de non-imposition sont pris en considération. Il s’agit des enfants mineurs ou handicapés et des enfants majeurs célibataires à charge.
Dans les situations de recomposition familiale ou de concubinage, la prise en compte des revenus du ménage implique la prise en compte du nombre d’enfants à charge de chacun des membres du ménage.
Afin de connaître précisément la faisabilité de la démarche, une simulation est possible sur bourse-calulateur.education.gouv.fr. En aucun cas, cette simulation ne vaut une demande de bourse.

Les démarches à effectuer

le dossier de demande de bourse est à retirer auprès du service « scolarité » de l’établissement d’accueil de l’élève pour l’année considérée. Il peut être téléchargé sur MesDémarches ;

le dossier est à compléter et retourner au plus tard le 3e jeudi d'octobre de l'année en cours à l'établissement ;

tous les élèves en provenance de l'éducation nationale doivent impérativement déposer une demande de bourse auprès de leur nouvel établissement.

Droit à l'erreur

Durant la campagne annuelle de bourses sur critères sociaux, et conformément à la loi ESSOC n°2018-727 du 10 août 2018, en cas d'erreur commise lors de votre demande de bourse, vous avez la possibilité de régulariser votre erreur de votre propre initiative en contactant l’administration de votre établissement ou dans le délai requis après y avoir été invité par l'administration concernée.

Par exemple:
Vous avez oublié de mentionner un changement de situation (nombre d'enfants à charge, situation de concubinage, etc.). Vous pouvez vous rapprocher de l'administration de l’établissement pour signaler l'erreur et régulariser votre situation.
En cas d'erreur dans vos déclarations auprès des services de la CAF, de la MSA ou des services fiscaux, rapprochez-vous de ces organismes afin de régulariser votre situation et transmettre à l’établissement les nouveaux justificatifs en complément de votre demande de bourses.
 

Attention : le droit à l'erreur n'est pas un droit à la fraude ou au retard. Les retards ou omissions de déclaration dans les délais prescrits n'entrent pas dans son champ d'application.

Contact

DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes
16 Rue Aimé Rudel, 63370 LEMPDES
Téléphone : 04.73.42.14.14